Thérapie EMDR®



Par la stimulation de vos sens (l’ouïe, la vue ou le toucher), le souvenir difficile (qui nécessite le traitement) va être sollicité ainsi que les émotions en lien avec celui-ci. A la fin de la thérapie, ce souvenir aura été « digéré » et ne prendra plus toute cette place dans votre vie quotidienne.

Qu’est-ce que l’EMDR® ?

EMDR veut dire Eye Movement Desensitization and Reprocessing, soit désensibilisation par les mouvements oculaires er reprogrammation.
Cette thérapie a été mise au point par une psychologue américaine en 1987, Francine Shapiro. Dans un premier temps c’étaient les mouvements oculaires qui étaient utilisés puis les stimulations auditives et kinesthésiques (toucher) ont pris leur place dans la désensibilisation. Cela permet de s’adapter au plus près des perceptions sensorielles préférentielles des consultants.

Cette thérapie est reconnue par l’HAS depuis 2007 et l’OMS depuis 2013 dans le traitement des traumatismes.
Il s’agit d’une neurothérapie car nous travaillons sur la réintégration du mauvais souvenir dans la bonne mémoire et ne vous fera plus revivre sans cesse l’événement.

Nous mémorisons les expériences de vie grâce à nos sens qui nous font percevoir le monde d’une certaine manière. Notre cerveau imprime alors l'expérience et les relie également aux émotions que nous avons ressenties.
Lors d’un trauma, l’émotion est à son comble (peur, tristesse…). Par la suite (on parle de 3 mois), s’il n’a pas été « digéré » convenablement, il peut être réactivé à tout moment de la vie, parce qu’on a vu, entendu, senti quelque chose qui le rappelle à notre esprit, à notre corps.

pissenlit essaimant ses graines

Qu’appelle-t-on un traumatisme ?
Il s’agit d’une expérience vécue à n’importe quel moment de votre vie, depuis votre petite enfance jusqu’à maintenant. Cela peut être en lien avec une agression, un attentat, un accident, une catastrophe naturelle, que l’on ait été concerné directement ou témoin. Mais cela peut aussi être un événement qui pourrait sembler "anodin". Il n'y pas de question de degré, ce qui importe c'est votre vécu et l'impact que cela a sur votre vie.

Qu’est-ce que le syndrome de stress post-traumatique ?
Il s’agit d’un ensemble de symptômes ressentis par la victime du trauma : réminiscence, flash-back, angoisse, hypervigilance, troubles du sommeil, de l’appétit... On se donne du temps après un événement choquant. En effet dans les 3 mois qui suivent, beaucoup de personnes vont parvenir à « digérer » ce qu’il leur est arrivé. Au-delà de ces 3 mois si les symptômes persistent, il est bon de consulter.

Il n’y a pas de petits ou de grands traumas, c’est pourquoi l’EMDR peut également agir pour :


Cependant dans ces situations il peut être intéressant d'aller en chercher les causes profondes et vous diriger plutôt vers la psychanalyse.
N'hésitez pas à m'en parler et je vous aiderai dans votre choix.

A qui s’adresse l’EMDR® ?
A tout âge dès 3 ans. Personnellement je ne prends en charge qu’à partir de 15 ans. Pour des enfants plus jeunes, je pourrais vous adresser à des collègues.

Comment se déroulent les séances ?
Je vous rencontre pour une première séance d’1 heure pour permettre de faire connaissance et de discuter de ce qui vous amène à cette thérapie. Si vous en ressentez le besoin, je vous propose lors de la 2ème séance, d’1 heure également, de voir ensemble quelques techniques de relaxation, qui seront les bienvenues en cas de montées d’émotions importantes lors de la séance d’EMDR® à proprement parler ou entre ces séances. Les suivantes (de 1h30 à 2h) permettront avec la technique EMDR® de résoudre les difficultés.
Un délai de 15 jours est approprié entre chaque séance.

Combien de séances sont nécessaires ?
Il est toujours difficile d’évaluer leur nombre avant de débuter. Je dirais qu’il est nécessaire d’en faire au moins 3. Certaines personnes auront besoin de 4 séances ou plus. Tout dépendra de la raison pour laquelle vous venez. Je m’adapte à vos besoins.